Concertation du public sur la RN 21

Aménagement

Du 14 novembre au 14 décembre a lieu la dernière concertation du public concernant le projet de réaménagement de la Route Nationale 21, entre Saint-Antoine-de-Ficalba et La Croix-Blanche.

Depuis des dizaines d'années est dans les cartons un projet d'extension de la RN 21 actuelle, au niveau du « créneau de Monbalen ». Après une enquête publique validée en 2013, une coupure budgétaire ayant impliqué une modification du projet en 2017, et les enquêtes publiques parcellaires de 2021, le projet pourrait s'achever avec le démarrage des travaux en 2023.

Seulement, à la suite des avis défavorables de l'Autorité environnementale et du Conseil national pour la protection de la nature, une nouvelle procédure de concertation du public a été ouverte afin d'aboutir à une autorisation de travaux en dépit de ces avis consultatifs.

Cette nouvelle procédure est l'occasion de faire entendre nos préoccupations quant à ce projet majeur, qui pourrait s'il est bien effectué, être une opportunité pour les mobilités douces dans le Grand Villeneuvois, ou au contraire faire de la RN 21 une coupure urbaine.

Le projet

Arlésienne depuis des dizaines d'années, le projet de réaménagement de la RN 21 s'effectue en plusieurs parties, du nord au sud. Les tranches des S de Pujols, et de l'accès sud de Villeneuve-sur-Lot ont été réalisées ces dernières années ; la tranche finale, concernant la déviation de Galimas et d'Artigues, a fait l'objet d'une concertation préalable du public en début d'année.

Le projet concerné ici est celui de création d'une nouvelle route entre le giratoire au sud de Saint-Antoine-de-Ficalba, et le carrefour au sud de La Croix-Blanche. Initialement, lors de l'enquête publique réalisée en 2013, était prévue la mise en 2 x 2 voies de l'entièreté du tracé, avec notamment la création d'une nouvelle route au sud de Saint-Antoine-de-Ficalba. Avec l'inflation, le projet a été revu il y a quelques années, et consiste désormais à trois sous-projets :

  1. la création d'une nouvelle 2 x 2 voies, sur l'emprise de l'actuelle voie romaine de Castella, sur une longueur de 2 km entre le giratoire au sud de Saint-Antoine-de-Ficalba et le giratoire de Monbalen qui serait créé au niveau de l'ancienne discothèque Club 47 ;
  2. le confortement de la route existante sur place, entre le giratoire de Monbalen et l'échangeur d'accès à La Croix-Blanche, afin d'améliorer la sécurité des deux roues motorisés ;
  3. l’aménagement d’un giratoire au sud de la déviation de La Croix-Blanche en lieu et place du carrefour existant (RN21/RD212E).

Retrouvez ici bientôt une image descriptive.

Comment participer ?

Pour participer à la concertation du public sur le créneau de Monbalen, envoyez votre observation à l'adresse mail préfectorale pref-enquete-publique@lot-et-garonne.gouv.fr.

Les demandes de renseignement éventuelles sont à adresser au responsable du projet :
DREAL Nouvelle-Aquitaine
SDIT / DIRN BORDEAUX
Cité administrative
Rue Jules Ferry
33090 BORDEAUX Cedex
dirnb.sdit.dreal-na@developpement-durable.gouv.fr

Article précédent